Logo
Accueil  »  Présentation de l'établissement  »  Hôpital Citoyen
A+
A-
Site de Châteauroux - Le Blanc

Hôpital Citoyen

>> ACCESSIBILITE

Un groupe accessibilité pour tous est en place sur le Centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc. Ce groupe pluriprofessionnel traite de l’accessibilité au sens large : accessibilité aux locaux, accessibilité aux soins et accessibilité aux gestes de la vie quotidienne.  Il a pour missions de : 

  • Développer et suivre les actions d’amélioration permettant d’améliorer l’accessibilité de tous aux locaux, aux soins et aux gestes de la vie quotidienne au moyen du programme d’amélioration de la qualité et de la gestion des risques.
  • Emettre un avis lors de travaux de construction ou de rénovation de bâtiments.
  • Emettre un avis concernant la signalétique à l’extérieur et à l’intérieur des bâtiments du centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc.
  • Assurer le suivi d’indicateurs nationaux sur l’accessibilité architecturale (notamment indicateur pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins " I.P.A.Q.S.S – e-Satis ").
  • Participer à la démarche de Certification de l’établissement en intégrant l’approche processus " Parcours du patient ".
  • Organiser la journée d’accessibilité aux soins
  • Formaliser, réactualiser, émettre un avis sur les documents applicables en lien avec l’accessibilité pour tous.
  • Communiquer en interne et en externe sur les actions mises en œuvre.

Le groupe se réunit au moins 3 fois par an. Des associations d’usagers ont rejoint ce groupe 

>> LE DEVELOPPEMENT DURABLE

Le centre hospitalier traite sur son site principal environ 145 tonnes de déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) et 300 tonnes d’ordures ménagères (DAOM)

En plus de ces déchets, l’établissement a mis en place de nombreuses filières complémentaires de tri et de recyclage :

  • Cartons
  • Papiers
  • DEEE (déchets équipements électriques)
  • DEA (déchets d’ameublement)
  • Consommables informatiques
  • Néons, ampoules
  • Piles et batteries
  • Palettes
  • Archives
  • Films de radiologie

Des études sont en cours pour la mise en place du tri des « biodéchets »,  sur la récupération de l’instrumentation chirurgicale, et globalement sur un tri plus complet des ordures ménagères.

Lors des journées « développement durable », une collecte de lunettes et de téléphones portables est organisée au profit d’associations caritatives.

En 2018, une récupération de livres a été effectuée  et les patients de pôle de psychiatrie ont fabriqué des arbres à livres pour 2 salles d’attente à Châteauroux et Le Blanc.



UnE CHAUFFERIE BIO-MASSE

Le centre hospitalier de CHATEAUROUX-LE BLANC mène une politique importante en termes de développement durable dans le domaine des énergies depuis de nombreuses années.

Cette politique et cet engagement fort se sont tournés vers le bois (plaquettes).





En effet, une des premières démarches en 2011 a été la construction d’une nouvelle chaufferie bio-masse en groupement avec le centre départemental des Grands Chênes afin d’alimenter l’ensemble des bâtiments du pôle de psychiatrie adulte situé sur le site de Gireugne. Cette nouvelle chaufferie, constituée d’une chaudière bois, d’une puissance d’environ 1,2 MW est mixée avec deux autres chaudières gaz de 2,5 MW en secours. Celle-ci permet de couvrir environ 85 % des besoins en chauffage et production d’eau chaude sanitaire.

L’établissement a poursuivi sa politique en 2014 avec la construction d’une nouvelle chaufferie bois sur son site principal (avenue de Verdun).

Cette chaudière, d’une puissance de 1,250 MW, permet de couvrir environ 80 % des besoins en chauffage et eau chaude sanitaire sur les 12 mois de l’année contrairement à l’autre site car celle-ci fonctionne également en période estivale pour la production d’eau chaude sanitaire.

 

>> UNE FLOTTE DE VEHICULES ELECTRIQUES

La flotte de véhicules électriques du CH CHATEAUROUX LE BLNC est de 20 véhicules, composée de petites berlines (ZOE), de ludospace petits utilitaires, frigorifique, transport de corps (KANGOO).

Le 1er véhicule ZE arrivé en 2012 dans le parc auto du CHC est un kangoo 2 places, utilitaire pour le service coursiers et vaguemestre puis le pôle psychiatrie adultes s’est doté de ZOE et de kangoo sur les sites de GIREUGNE, CMP Châteauroux, CATTP Argenton et Le Blanc.

Le retour par les utilisateurs des véhicules ZE (zéro émission) est toujours le même, conduite zen, silence et de détente.

Sur le coût d’utilisation d’un véhicule ZE, le CHC a fait le choix de la location des batteries qui est entre 50€ et 80€ par mois en fonction du type de véhicules. Le coût de recharge des batteries vides est de 2€ en électricité.

Le mode de conduite de ces véhicules rentre aussi dans l’économie de pièces d’usure comme les freins et les pneumatiques. Pour exemple, le kangoo des coursiers et du vaguemestre totalise 55000 km, il a toujours les mêmes plaquettes de freins et les mêmes pneumatiques d’origine. L’ensemble de la flotte ZE a parcouru plus de 88000 km en 2017 .

Le plan d’achat des véhicules ZE depuis 2012 est de 3 à 4 par an. Grâce à la prime d’aide de l’état sur l’achat d’un véhicule ZE avec reprise d’un vieux véhicule diesel de plus de 10 ans, nous avons pu continuer à acquérir des véhicules des véhicules ZE. Cette prime était de 8500€ par véhicule en 2018.

Avec la nouvelle ZOE qui a une autonomie de 300 km, les réunions sur les CH de Blois ou de Tours se font maintenant en ZOE.

 

>> WEB VIGILANCE

Le centre hospitalier met en place une politique de « web vigilance » dans l’ensemble de ses services. En effet, il est demandé aux patients et aux intervenants au sein de l’établissement de ne pas prendre de photos, ni de sons, des professionnels, des autres patients ainsi que des locaux, lorsqu’ils sont dans l’enceinte de l’établissement.

Les professionnels du centre hospitalier sont eux-mêmes sensibilisés et formés à cette « web-vigilance » afin de protéger le patient des risques liés aux usages du numérique durant son séjour à l’hôpital.

A cet effet une affiche apposée dans chaque service rappelle les règles à respecter au sein de l’établissement.