Accueil  »  Soins et services le Blanc  »  Autres Services  »  Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD)
Site du Blanc

Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD)

Responsable du service :
Nathalie Tixier, Infirmière coordonatrice
Numéro du secrétariat : 02 54 28 28 22

Le SSIAD a une capacité d’accueil de 36 places. Il intervient directement au domicile des usagers ou en établissement non médicalisés auprès de personnes présentant une perte d’autonomie. Le secteur géographique d’intervention du SSIAD est le suivant : 

Les missions du SSIAD :

  • Favoriser le maintien à domicile
  • Apporter les soins de qualité auprès des bénéficiaires afin de retarder l’aggravation de l’état de dépendance de la personne âgée et/ou handicapée.
  • Favoriser le lien social
  • Coordonner les différents acteurs de la prise en soins

Les modalités d’admission :

L’usager est une personne âgée de 60 ans ou un adulte de moins de 60 ans mais présentant une pathologie invalidante chronique ou un handicap. L’admission en SSIAD nécessite une prescription médicale.

Une visite de pré-admission est réalisée, à domicile, par l’infirmière coordinatrice du SSIAD. L’admission se fait en fonction des places disponibles.

Les soins :

Lors de la pré-visite et à tout moment dans la prise en charge, l’infirmière coordonnatrice du SSIAD évalue la fréquence des interventions, leur nature en fonction des besoins et du degré de dépendance de l’usager. Elle élabore un plan des soins dans lequel on retrouve le programme des interventions (types de soins, nombre de passages par jour et par semaine, horaires de passage), le matériel à mettre à disposition. Ce plan de soins fait l’objet d’un contrat d’engagement entre l’usager, son entourage et le SSIAD.

Les soins sont réalisés par :

  • les aides-soignantes qui effectuent des soins relevant de leurs compétences sous la responsabilité du l’infirmière coordinatrice (soins d’hygiène et de confort).
  • les infirmières libérales, conventionnées avec l’établissement, sont responsables des actes qu’elles exécutent selon la nomenclature en vigueur et les prescriptions médicales.

Le bénéficiaire conserve le libre choix de son médecin traitant qui assure la responsabilité du traitement.